[Portrait de producteurs N°9] Ti Mamm Douar

1° Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? ☺️

Teddy : J’ai toujours vécu à la campagne sans être pour autant fils d’agriculteurs. C’est peut-être ainsi que j’ai développé une certaine sensibilité à la nature, aux animaux, aux cultures. Aussi, mes parents ayant été tous deux travailleurs sociaux, mon frère, mes soeurs et moi avons grandis aux côtés d’enfants et de jeunes gens que nous avions l’habitude d’accueillir pour des périodes plus ou moins longues. L’accueil, l’échange et le partage sont donc des modes de fonctionnement qui me tiennent à coeur.
Mon parcours, quant à lui, est ponctué d’expériences variées allant de l’animation à la logistique, en passant par la restauration, divers travaux saisonniers, l’horticulture, le bâtiment et bien d’autres secteurs encore. Il est également parsemé de voyages aux quatre coins de la planète. Toutes ces expériences participent d’une volonté d’explorer, de découvrir, d’apprendre de mes nombreuses rencontres, de satisfaire ma curiosité dans des domaines aussi larges que variés, de développer ma polyvalence, et cela afin d’élargir sans cesse le champ de mes possibles.
À 31 ans, ma sensibilité croissante au monde animal et végétal m’a incité à mûrir un projet pérenne allant dans ce sens. Au contact de mes anciens voisins, éleveurs de chèvres poitevines et fromagers ainsi que de la mère de Gwendoline et de son conjoint, éleveurs de chèvres angoras et cachemires dans les Hautes Alpes qui entretiennent un lien fort à la terre, à leur troupeau et leur environnement, je décide, en 2014, d’obtenir un BPREA en vue de devenir chevrier fromager.

Gwendoline : C’est dans la boutique de produits biologiques que ma maman a tenu pendant une quinzaine d’années, que j’ai cultivé dès mon plus jeune âge un fort intérêt pour les pratiques de santé alternatives, en particulier la cosmétologie naturelle et artisanale, la phytothérapie, l’aromathérapie et la naturopathie. Dans le même temps, j’ai nourri, grâce à mon père, chef cuisinier pratiquant la cuisine d’auteur, une passion dévorante pour le bien-manger. Mon papa, pour qui la cuisine est avant tout art, philosophie, poésie et artisanat, m’a en effet transmis une ouverture sensorielle à la nature dont les saisons ont depuis lors toujours rythmé mon énergie culinaire.
Mais à 18 ans, je ressentais avant toute chose le besoin de découvrir et de comprendre le monde. Je m’engage donc dans des études supérieures de développement de projet à l’international puis de sociologie qui me mèneront à vivre plusieurs années en Asie. En 2015, je soutiens une thèse de doctorat à l’École des hautes études en sciences sociales à Paris sur le micro-entrepreneuriat féminin en Chine rurale et périurbaine. Pendant toutes ces années, je reste très attachée à mes valeurs écologiques et continue d’entretenir une passion pour le bien-être. J’accorde une grande importance à la cuisine vivante, je me soigne uniquement avec des plantes, fabrique mes propres cosmétiques, et mon entourage ne cesse de me solliciter pour des conseils dans ces domaines. À partir de 2007, je commence à pratiquer assidûment le yoga, que j’irai pratiquer en Inde pour la première fois en 2009. Dix ans plus tard j’y obtiendrais mon premier certificat de professeure de yoga.

2°  Pouvez-vous nous présenter les caractéristiques de votre production ?

LA POLY-ACTIVITÉ: L’AGRO-LOGIQUE D’UNE FERME AGROÉCOLOGIQUE PAYSANNE
1.Plantes aromatiques et médicinales (PAM)
« Nous cultivons une trentaine de plantes médicinales. Les merveilleux chemins de traverse aux abords de la ferme nous invitent à la cueillette sauvage également. »
2.Élevage: fromage de chèvre
Notre grande famille compte depuis plus de 12 ans des chèvres poitevines (cette race permet lune qualité de lait excellente pour fabriquer du fromage et aujourd’hui en réintroduction). Le troupeau compte 25 individus. Aujourd’hui nous proposons sur des petits marchés locaux des fromages lactiques natures, du frais au sec, et aromatisés à nos plantes, ainsi que des faisselles et du fromage blanc. Nous utilisons également le lait de nos chèvres pour produire des savons. Cet élevage est conduit le plus naturellement possible: les chèvres ont accès aux prairies toutes l’année, leur cycle de reproduction naturel est respecté et les chevreaux tètent leur mère jusqu’à leur sevrage naturel. La traite est réalisée quotidiennement à la main dans le respect
du caractère et des sensibilités de chacune d’elles.
3.Un mode de production agro-écologique
Notre production est d’ores et déjà labelisée SIMPLES et AB. Nous projetons toutefois d’obtenir le label Nature et Progrès car au delà du respect du cahier des charges AB, nos techniques de culture sont largement inspirées par les principes de l’agro-écologie paysanne.

Dans un souci de transmission, nous souhaitons aussi partager nos valeurs avec le plus grand nombre et émerveiller les enfants comme les grands. C’est pourquoi, nous proposons depuis ce début d’année un hébergement dans le gîte de la ferme de Ti Mamm Douar qui sera prochainement labélisé « Accueil paysan ».

3° Quels sont vos produits que nous pouvons trouver en magasin ?

Des masques à l’argile et aux plantes à laisser infuser avant d’appliquer (tiède ou froid), des baumes, un liniment (ou lait de toilette), des savons surgras, saponifiés à froid à base de lait de chèvre. Et enfin des huiles précieuses et solaires.

4° Quel est votre produit préféré ?

Gwendoline : Le liniment (appelé Le Lait de toilette des peaux précieuses), car c’est le dernier produit que je viens d’élaborer et je l’ai fait pour mon bébé. À base de plantain, calendula et géranium rosat, il est parfait pour le change mais pour aussi pour le visage de maman !
Teddy : Difficile de choisir car beaucoup de nos produits nous servent aux quotidien. En ce moment avec la sortie de l’hiver et les petits rhumes, Le Baume douceur est vraiment chouette: sur le nez irrité, les lèvres gercées… Et dès que notre fille a une petite rougeur, avec ce baume ça disparait très rapidement. Mais peut-être que si je devais en choisir un seul ce serait le Magique bobaume : je l’ai toujours dans la poche, il me suit partout. Il est excellent en baume de premiers secours (piqures, brulures, foulures, coups, etc…)

5° Est-ce que vous avez des projets pour cette année 2022 ?

Plusieurs objectifs :
1.Conception du laboratoire de transformation plante et de cosmétique
2.Fabrication d’une chaudière à vapeur fonctionnelle pour notre alambic
3.Mise en place d’une phyto-épuration pour l’ensemble de la ferme
Un appel à financement participatif va bientôt être lancé pour y parvenir, nous vous mettrons le lien pour y participer ici, lorsque l’appel aura été lancé.

6° Des réseaux sociaux ?

Une page Facebook et également Instagram !

Merci beaucoup pour cet interview ! En vous souhaitant réussite et bonheur pour cette année 2022 ! ✨

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :